Derniers résultats
14 avril 2018

1/4 : RC Biasca - Genève RHC (Acte III ev.)
8 - 5 ( 0 - 0 ; 4 - 4) n. V.
7 avril 2018

1/4 : RC Biasca - Genève RHC
5 - 3
24 mars 2018

1/4 : Genève RHC - RC Biasca
4 - 1 (2 - 1)
Calendrier / Résultats Photos

LNA

Présentations 1/4 de finale : un 3ème acteur

Après Biasca et notre équipe, quels sont les autres acteurs d’un match de Rink ?

Bien sûr, comme dans chaque sport, le Rink à aussi ses arbitres. Ils sont au nombre de deux. Leur rôle est de faire respecter les règles de jeu, fixée par la Fédération internationale de Rink-Hockey.

A priori, le rôle d’un arbitre est assez simple. Il suffit d’appliquer le règlement. Il y a les fautes simples à pénaliser, tels que coup de canne, pousser la balle avec les patins et le jeu à terre par exemple.

Sauf que dans la pratique cela se passe tout autrement. Car il y a les fautes moins évidentes à déceler telles que les obstructions ou autres poussettes et charges. Là, la limite est forcément sujette à interprétations par les arbitres. Et c’est là que cela se complique pour eux. Ils doivent appliquer une ligne directrice et celle-ci indépendamment de l’équipe, du joueurs, de l’entraîneur. Quelle qu’elle soit, cette ligne directrice doit être tenue tout au long du match, sans tenir compte des “facteurs polluants”.

Oui, car dans un match, plusieurs facteurs polluants peuvent “influencer”, à tort ou à raison, les arbitres. Tout d’abord les joueurs et entraîneurs eux-mêmes, qui vont tenter de déstabiliser ou d’influencer leurs décisions par une pression verbale ou gestuelle. L’arbitre doit être prêt mentalement à faire abstraction de ces éléments et se concentrer sur le jeu. Et si nécessaire rappeler à l’ordre les récalcitrants.

Et il y a aussi la pression du public. Cette pression n’est pas anodine. Une grande ferveur autour du rink peut transcender l’équipe locale ou inversement déstabiliser l’adversaire. Corne de brume, sifflet ou encore chants à la gloire de son équipe, peuvent influencer positivement l’état d’esprit des joueurs de son équipe, notamment lors des moments difficiles ou lors d’un score déficitaire. L’arbitre lui, doit une fois encore, essayer de faire le vide dans son esprit pour rester le plus impartial possible.

Alors on compte sur vous ce samedi pour encourager et mettre le feu autour du Rink, ceci bien sûr, dans le Fairplay et le Respect de tous les acteurs du match. Sans arbitres il.n’y a pas de matches.

Nous profitons de l’occasion pour vous rappeler que le club est toujours à la recherche d’arbitre. Merci de prendre contact avec nous si vous sentez naître en vous l’âme d’un arbitre.

Et pour finir voici les paroles d’une chanson de Bob Bissonnette en relation avec les arbitres (de hockey sur glace)

Paroles de Bob
Toutes les villes, toutes les cités ont leurs propres officiers
Pour faire respecter la loi, on leur donne le pouvoir d’être armés
Mais dans notre sport cruel, les arbitres n’ont que de vulgaires sifflets
Des brassards orange, des lignes noires et blanches sur leur gilet
Le dur métier d’arbitre comporte plusieurs tâches ingrates
Ils doivent souvent séparer des pugilistes qui se battent
Ils ont également le devoir d’appeler toutes les infractions
Et de mettre de pauvres innocents sur le banc des punitions
Les officiels de la rencontre n’ont pas le droit à l’erreur
Méprisés, humiliés c’est ce qu’on appelle des souffre-douleurs
Mais sous leurs chandails rayés ils ont un cœur plutôt fragile
Soyons donc plus cléments avec eux, parfois ils sont utiles